AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Associer les mots:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Sam 27 Fév - 11:09:04

LA CHASSE AU BISON.

Voici les techniques de chasse utilisées quand le cheval était encore inconnu des Indiens:
>>> Quelques chasseurs se cachaient sous des peaux de loup pour tromper le bison et ainsi le cerner.
>>> A pied, munis de leurs lances et de leurs arcs, les Indiens affolaient les bisons et les forçaient à se jeter du haut d'un petit ravin. Les bêtes se blessaient et devenaient des proies plus faciles à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Dim 28 Fév - 8:04:10





Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 29 Fév - 19:07:04

LE MASSACRE DE WOUNDED KNEE


Raconté par Mathew King, petit-neveu de Red Cloud :
'Le peuple de Big Foot n'avait rien fait de mal. C'était au coeur de l'hiver. Les Minniconjous arrivaient du Dakota du Nord pour se réfugier à Pine Ridge aux côtés de Red Cloud. Ils avaient froid. Ils avaient faim. Leur seul but était de survivre. Ils suivaient le précepte de Dieu.


La bande établit son campement à Wounded Knee. Les soldats arrivèrent avec leurs fusils. Ils encerclèrent Big Foot et les siens comme s'il s'était agi de criminels, En fait, il y avait surtout là des vieillards, des femmes et de petits enfants. Big Foot ne voulait pas se battre. Il souffrait déjà d'une pneumonie. Il était pacifique.
Les soldats firent s'aligner les Indiens dans le froid et leur retirèrent toutes leurs armes. L'un des derniers hommes de la file, Yellow Bird, rudoyé par un soldat, leva son fusil et tira à bout portant dans la tête de l'Américain. Ceux qui réussirent à s'enfuir racontèrent tout cela à notre peuple.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 1 Mar - 15:24:44





Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 2 Mar - 11:50:39

29 Décembre 1890

L'armée encercle le campement de Big Foot et installe des mitrailleuses Hotchkiss. Le chef, extrêmement faible agite le petit drapeau blanc qu'il avait accroché à sa civière. L'armée ordonne aux Indiens de rendre leurs armes, et de se rassembler pendant que les soldats fouillent le camps faisant preuve d'une grande rudesse vis à vis des Lakota. Les Miniconjus de Big Foot obtempèrent. Qui a tiré le premier coup de feu qui déclencha la fusillade, nul ne le sait, mais un coup de feu parti.
Aussitôt, l'armée tire sans distinction sur les 300 femmes enfants et vieillards. Les femmes hurlaient tentant d'échapper aux tirs, les enfants accrochés aux jupes de leur mère pleuraient, pas longtemps.Puis les tirs cessent, c'est le silence, la fumée s'évapore : environ 300 cadavres dont celui de Big Foot jonchent le sol.
L'acharnement de l'armée fût tel que des cadavres de femmes qui tentaient de fuir leurs bourreaux furent retrouvés à quelques 2 km de Wounded Knee. De leur coté, les soldats dénombrent vingt cinq tués et trente neuf blessés. Une enquête révéla que les pertes subies par l'armée américaine était le fait de leurs propres armes.
Le 3 janvier 1891 Les cadavres sont jetés dans une fosse commune sans plus de formalités.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 3 Mar - 12:16:07


 Un guerrier accepte son sort, peu importe ce qu'il est, et l'accepte dans une ultime humilité. L'humilité d'un guerrier n'est pas l'humilité d'un mendiant. Le guerrier ne baisse pas la tête devant personne, mais en même temps, il ne laisse personne baisser la tête devant lui. Le mendiant, d'autre part, tombe sur ses genoux à la baisse d'un chapeau et nettoie le plancher devant n'importe qui il considère être plus haut que lui; mais en même temps, il exige que quelqu'un d'inférieur à lui nettoie le plancher pour lui...

Carlos Castaneda
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Ven 4 Mar - 11:17:47

Du bison, pourquoi faire ?


- On utilisait la viande et la graisse du bison pour se nourrir. La viande fraîche était cuite au dessus du feu ou bouillie avec des légumes. Les Indiens faisaient également des réserves de viande : celle-ci était découpée en lamelles et séchée au soleil.
La ration de survie, constituée de viande séchée et de graisse s'appelait le pemmican.
- Les peaux étaient tannées et préparées par les femmes (nettoyage-assouplissement). Elles servaient à réaliser des couvertures, des mocassins, des tentes, des tuniques, des sacs...
- Avec les os, on fabriquait des armes et des

- On utilisait les cornes pour faire des ustensiles de cuisine : bols, cuillères...
- Avec les nerfs, les boyaux et les tendons, on confectionne les vêtements et les arcs...
Les sabots donnaient une gélatine employée comme colle ou vernis, ou faisaient des grelots/clochettes,la cervelle fournissait un produitpour tanner le cuir,la graisse et la bouse séchée servaient de combustible,Pas de gaspillage, chez les Indiens. Chaque partie du corps du bison a une fonction ! Le bison est un véritable trésor !
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 7 Mar - 14:40:01

 
 
Si nous apprenons à ouvrir nos cœurs, n'importe qui, y compris les personnes qui nous rendent fou, peuvent être nos professeurs."

De Pema Chödrön.
photo by Seve Lang
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 8 Mar - 11:36:14

On utilisait les cornes pour faire des ustensiles de cuisine : bols, cuillères...

- Avec les nerfs, les boyaux et les tendons, on confectionne les vêtements et les arcs...
Les sabots donnaient une gélatine employée comme colle ou vernis, ou faisaient des grelots/clochettes,la cervelle fournissait un produitpour tanner le cuir,la graisse et la bouse séchée servaient de combustible,Pas de gaspillage, chez les Indiens. Chaque partie du corps du bison a une fonction ! Le bison est un véritable trésor !
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 8 Mar - 19:56:10


Pour les grands vents qui balayent les illusions de notre monde et de notre propre importance, et à la douce brise qui caressent nos sens.
Pour les êtres de tonnerre, à nos parents et messagers qui habitent parmi les étoiles, et au GrandMystère Saint qui existe dans toutes les choses et la vie en toutes choses, dont l'abondance fournit tout ce qui est utile et quiest toujours la source et la règle de la santé et de la vie et à vous ...
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 9 Mar - 10:26:35

Au moment où Christophe Colomb découvrait l'Amérique, on estimait le nombre de bisons à 60 millions. La répartition des bisons s'étendait alors d'ouest en est entre les Rocheuses et les Appalaches et du Nord du Canada jusqu'au Texas. Un troupeau pouvait couvrir 130 km². À cette période, les tribus indiennes dépendaient fortement du bison pour se nourrir, s'habiller et s'abriter. Étant donné la vision périphérique faible du bison, il était facile pour les indiens, armés d'arcs et de flèches, de le chasser à pied. Les tribus indiennes utilisaient tout du bison : la viande pour se nourrir, la fourrure pour s'habiller, la peau pour construire des tee-pees et confectionner des mocassins ainsi que les os pour fabriquer des outils. Ces tribus portaient un grand aux bisons.

Vers 1650, les Espagnols ont introduit les chevaux. Ceci changea radicalement la manière de vivre et de chasser des Indiens. Certains devinrent même nomades, allant là où les bisons allaient. C'est vers 1800 que la situation a commencé à changer
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 10 Mar - 14:29:20

 
Kwesalis était un Indien de l'extrême nord canadien. Selon les gens de son village, c'était un chasseur avisé. Un jour, comme il longeait la côte, il aperçut un loup couché contre un rocher. Il geignait, sa gueule saignait.
Kwesalis se penc...ha sur lui et vit qu'un éclat d'os de daim était planté dans sa mâchoire. Il lui parla à mots tranquilles, il caressa son front, son échine mouillée, puis risqua prudemment sa main entre ses crocs. Il ôta l'os, il murmura :
- Grand frère, ton mal est parti.
Le loup d'un bond se redressa et s'éloigna en trottinant.
A quelques saisons de ce jour, au village la variole tua des dizaines de gens.
Kwesalis se trouva malade, couché parmi les moribonds au corps couvert de plaies purulentes, puantes. Il pensa qu'il allait mourir.
 
 
[size=18]
[/size]
 

C'était un soir, au crépuscule. Il somnolait et gémissait. Il entendit soudain des hurlements de loups qui se rapprochaient des cabanes.
Il en vit deux franchir le seuil, haletants, la gueule fumante. Ils se mirent à baver sur lui, à lécher ses bras, sa poitrine, ses jambes, son visage aussi.
Combien de temps ? Il ne put dire. Le fait est que le lendemain il put se lever et sortir. En quelques jours, il fut guéri. Alors, une [size=18]nuit
, il rêva.
Un chasseur inconnu lui apparut en songe, et cet homme lui dit :
« Le faiseur de chamane est entré dans ton corps. Désormais tu pourras soigner. Tu sauras rattraper les âmes ».
« A mon réveil, dit Kwesalis, je n'avais plus le même esprit. J'étais devenu un chamane. Je n'ai jamais voulu cela, mais c'est ainsi, je n'y peux rien ».
Quand l'ethnologue américain Franz Boas recueilli son témoignage, Kwesalis était encore le plus fameux guérisseur de la côte nord-ouest du Pacifique.
[/size]
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 10 Mar - 16:36:08

Caractéristiques du bison
Le bison est un animal ruminant de la famille des bovidés soit, la même famille que le boeuf. Il n'existe que trois types différents de bisons, tous plus petits que l'ancêtre :


  • Le bison des Plaines vivant au coeur des prairies des États-Unis.

  • Le bison des bois qui vit dans les forêts et les prairies de l'Ouest canadien. (Ces derniers sont maintenant plus rares parce que mélangés avec le bison des Plaines.)

  • Le bison européen qui n'existe que dans les zoo et les réserves.



Les seules différences qui existent entre le bison des Plaines et celui des bois résident essentiellement dans la couleur et la taille; le bison des bois est plus gros et son pelage est plus foncé.

Le bison est le plus gros mammifère des régions inhabitées d'Amérique du Nord. Le mâle mesure 1,8 mètres des sabots à la bosse et 3,3 mètres du nez à la queue. Adulte, il pèse près de 900 kg. La femelle est généralement plus petite. Son poids varie de 340 à 500 kg et mesure 1,5 mètres de haut par 3 mètres de long.

Malgré son aspect massif, le bison court aussi vite qu'un cheval (56 km/h), grimpe aux rochers et nage. Le bison peut sentir les odeurs venant d'aussi loin que 4,8 kilomètres et voir les objets à 1,6 km de distance même si sa vison périphérique est presque nulle.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Sam 12 Mar - 16:28:40

 


 Pour manifester son intérêt à une jeune fille, un jeune homme suit celle-ci à la trace pendant des jours, sans lui parler. Si elle est intéressée, la jeune fille avertit ses parents. Si les parents considèrent le garçon comme un bon parti, le père de la jeune fille offre un cheval au père du garçon. Si tous sont d’accord, le jeune homme s’assoit à côté de la jeune fille dans un nouveau tipi construit par la famille de celle-ci. Dans le tipi, la jeune fille... offre au garçon une paire de mocassins. S’il les accepte, le mariage est conclu.
 
 
[size=18]
[/size]
 
 
Le couple s’installe alors ensemble dans le tipi. Si le couple est incompatible, soit l’homme ou la femme peut retourner au tipi de ses parents. Après un certain temps, les deux sont libres de se remarier.
Il arrive que les parents désapprouvent le choix de leur enfant. Dans ce cas, le jeune couple s’enfuit et va s’installer au sein d’une autre tribu. Avec le temps, ils peuvent revenir auprès de leurs parents qui, dans la plupart des cas, acceptent alors le couple et le mariage
 
 
[size=18]
[/size]




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Dim 13 Mar - 11:03:28

Les bisons sont des animaux sociables. Ils se tiennent en groupes de 20 à 200. En dehors de la saison des amours, les femelles, les veaux et les jeunes mâles se tiennent généralement ensemble alors que les mâles reproducteurs forment un groupe à part. La journée typique d'un bison est de se nourrir et de ruminer; ils sont généralement plus actifs le matin et en fin de journée. Quand la température est trop chaude, le bison se baigne et se tient à l'ombre, idéalement près d'un arbre sur lequel il peut se frotter pour enlever son épaisse fourrure d'hiver. On peut aussi voir régulièrement le bison se rouler dans la poussière dans le but de se faire un manteau d'argile qui le protège des insectes piqueurs.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 15 Mar - 9:00:57

 
 
Tout comme nous l’animal est un être spirituel, conscient. Le comprendre implique nécessairement une plus grande compassion pour ce compagnon d’évolution.
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 15 Mar - 9:19:51

En août, la saison des amours commence. Pour au moins les trois premières semaines, la routine va être brisée. Les mâles rejoignent le troupeau des femelles avec une agressive détermination à s'accoupler. Bien qu'un mâle âgé de trois ans puisse être repoducteur, ce sont les mâles de 6 ou 7 ans, plus gros et plus forts, qui seront dominants dans la chasse aux femelles. Ces dernières peuvent se reproduire dès l'âge de 2 ou 3 ans. Au départ, un mâle choisit une femelle qu'il suivra jusqu'à ce qu'elle soit prête. Cette période peut ne durer que quelques secondes ou s'étendre sur quelques jours. Pendant ce temps, les mâles doivent défendre leur position. D'abord, il veille à empêcher la femelle de s'éloigner. Ensuite, si d'autres mâles s'approchent, il adoptera différents modes d'intimidation : beugler fortement après l'autre mâle, piétiner, renifler et même se battre. À la fin du rut, le mâle peut avoir perdu 136 kg!
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 15 Mar - 22:51:18

La vie ce n’est pas un fardeau, c’est un cadeau...
Les plus gros problèmes surviennent quand on ne sait plus comment se servir de ce cadeau...

Nalaz

 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 16 Mar - 9:58:25

La gestation dure neuf mois. Le vêlage a donc lieu principalement en mai. D'ici cette période, les bisons se prépareront à passer l'hiver, saison à laquelle ils sont très bien adaptés. Dès les premières neiges, les bisons développent une épaisse fourrure qui les protège du froid.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 16 Mar - 22:18:18

 
S'il y a de la lumière dans l'Âme,
Il y aura de la beauté dans la personne,
S'il y a de la beauté dans la personne,
Il y aura de l'harmonie dans la maison,
S'il y a de l'harmonie dans la maison,...
Il y aura de L'ordre dans la nation,
S'il y a de l'ordre dans la nation,
Il y aura de la Paix dans le monde...


L'Amour engendre l'Amour...
Le mal engendre le mal...
Les bonnes intentions ne créent que la lumière...
Les mauvaises pensées ne créent que la noirceur...
Est-ce si difficile à comprendre ?
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 29 Mar - 13:52:10

En mai, les vêlages commencent. La femelle s'éloigne un peu du troupeau pour donner naissance à son veau. À la naissance, le veau pèse de 13,6 à 18 kg, son pelage est couleur cannelle et il n'a pas encore de bosse. Bien que ses pattes soient frêles, le veau peut suivre sa mère au trot 45 minutes après le vêlage! Le veau connaîtra une croissance rapide pendant les 5-6 premiers mois de sa vie. À 2 mois, son pelage vire au brun et la bosse commence à se former. À 5 ou 6 mois, il aura atteint le poids respectable de 136 à 181 kg soit presque le même qu'il aura à 1 an et demi. Le veau peut téter sa mère durant 2 ans. Le lait de bison est beaucoup plus riche que le lait de vache d'où sa croissance si rapide. Après ces 2 ans, le petit laisse sa mère et est maintenant considéré comme un jeune adulte mais, il lui faudra encore près de 5 à 6 ans avant d'être réellement prêt à s'accoupler.

Les bisons grossisent pendant 7 ans contraitement aux boeufs qui le font pendant 2 ans. Un bison adulte vit en moyenne 20 ans, mais on en a déjà connu qui ont atteint l'âge de 40 ans.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 30 Mar - 15:00:38

Un rêve étrange avait réveillé Douce Fleur, cette nuit. Un de ces rêves que l'on ne peut chasser.
Elle s'était éveillée, la gorge serrée, le cœur lourd. Voilà bien des lunes que son désir de bercer
un enfant la tourmentait mais il semblait inaccessible, son ventre était comme un fruit desséché.
Elle s'était vue en songe, désespérée devant une couche vide, inondant de ses larmes ses beaux vêtements de mariage.
 
 

Quand elle eut confié ses craintes au shaman, son visage soucieux fut son unique réponse.Douce Fleur comprit que jamais elle ne serait mère, jamais elle ne serait une vraie femme ! Poussée par le désespoir et la honte, elle s'enfuit à cheval, le plus loin possible du campement.
Elle erra ainsi longtemps, au hasard, sans prêter attention au paysage rougeoyant qu'elle traversait.
 
 
 
C'était la saison où les érables se parent de pourpre et flambent, sous un ciel pur. Puis, le corps meurtri par sa longue chevauchée, elle s'arrêta enfin, près d'un lac. Elle attacha son cheval à un arbre et prit la décision de se reposer un peu. Quel serait son avenir, à présent ?
Elle l'ignorait.
 
 
C'est à cet instant, dans ce lieu de paix, qu'elle se souvint des traditions ancestrales.
Autrefois, les femmes partaient quatre soleils et quatre nuits, dans la forêt pour créer des liens avec la nature, avant de donner naissance à leur enfant. Elle se sentit alors plus calme. Elle devait se laisser guider par l'intuition de toutes ces femmes qui l'avaient précédée, mettre ses pas dans les leurs avec confiance.
Le Grand Manitou ferait le reste !

 
" Allume un feu. Il ne doit pas s'éteindre... " Disaient des voix féminines. C'est donc ce qu'elle fit, obéissante, avec des branches mortes éparses. Puis une fois que ce fut fait, elle s'assit. La flamme montait très haut dans l'obscurité, rouge, jaune, vaillante. Et comme Douce Fleur lui offrait ses mains, elle parla : " Petite, ne perds pas espoir. Regarde ma force vive, je te la donne. "La flamme s'élança, grimpa en une immense gerbe crépitante, libre, et son chant était un long et interminable cri d'allégresse." Apprivoise le vent... "

 
Douce Fleur laissa alors le vent caresser son visage. Elle ferma les yeux pour mieux l'écouter...Ne sois pas triste, je suis ton ami. Je marcherai à tes côtés, sans jamais te quitter. Je te caresserai si tendrement que tu oublieras tes souffrances. Je te consolerai si bien de mon souffle parfumé de fleurs fraîches que je sécherai tes pleurs.

 
 Les yeux de la jeune indienne brillaient maintenant d'espoir retrouvé. Elle n'était plus seulement une femme mais était le vent enjôleur, l'arbre pourpre, la flamme jaillissante. Elle était la terre, elle était le ciel. Elle était tout cela et encore plus. Elle était grande et forte.
Elle était vivante et portait en elle la mémoire de ses ancêtres. Et comme elle était toute à sa prière avec Mère Nature, elle eut la sensation d'être observée.
 


Elle aperçut alors, par-delà le feu, le regard d'un loup. Douce Fleur, cependant, n'eut pas peur." Invite le loup et s'il apparaît, il sera source de richesses et de fertilité... "Le grand Loup Blanc à l'épaisse fourrure la regardait paisiblement. Ses yeux magnifiques rayonnaient de bienveillance, de grands yeux couleur d'ambre clair, piquetés d'étoiles. Ils semblaient si compréhensifs que Douce Fleur sentit une paix extraordinaire l'envahir. A
présent, elle ne serait plus seule avec ses chagrins !

 
Le loup blanc vint s'asseoir près d'elle sans un bruit, tranquille, comme un ami fidèle. Elle sentit son odeur. C'était le parfum familier de son enfance, sucré et coloré, un parfum de lait maternel qui lui rappelait celui du tipi familial tanné et peint par sa mère, autrefois.
Douce Fleur s'endormit, les yeux du loup rivés aux siens. Elle rêva de l'amour que lui avait donné ses parents et leur tendresse s'unit à celle de Loup Gris, son mari.
 
 
Au matin, quand elle se réveilla, Loup Blanc s'en était allé mais son odeur flottait encore autour d'elle. Douce Fleur savait que ses pensées et son cœur en seraient désormais imprégnés à jamais.
Elle se leva et s'étira. Le ciel était lumineux et le lac scintillait derrière les arbres. Et comme elle caressait son cheval, elle sentit un frémissement joyeux dans son ventre. Elle comprit alors avec ravissement qu'un enfant s'était niché en secret au plus profond d'elle-même
et réclamait son attention. C'était le cadeau de Loup Blanc.
 
 
 




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 31 Mar - 14:25:51


La terre n'appartient pas aux hommes, l'homme appartient à la terre.


LE RESPECT
Le est un des enseignements les plus fondamentaux de la culture des Indiens.Chaque chose, chaque animal sur cette terre est digne d'un qui nait d'un amour pour la création.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56987
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 4 Avr - 12:39:16

 
 
 
 
Il y a bien des lunes, avant que l'homme blanc n'envahisse la terre des Hommes Rouges, vivait un jeune guerrier qui était la fierté de sa tribu. Il avait terrassé le Grand Héron qui détruisait les enfants et il avait ramené de la Montagne des Sorcières les racines qui guérissaient les maladies.
 
 
 
 
Un jour, il conduisit une bande de guerriers pour attaquer une autre tribu; dans une hutte du village ennemi, il vit une jeune fille si douce et si jolie qu'il eut aussitôt envie de l'emmener dans son wigwam. Mais en raison du conflit entre les deux tribus, il ne put l'acheter avec des plumes de l'oiseau Wampum. Aussi, après qu'il eut retourné victorieux dans son village, il n'arrêta plus de penser à cette jeune fille. A moins qu'il ne puisse éclairer son wigwam avec l'éclat de ses yeux, il ne serait plus capable de mener au combat ses jeunes guerriers. Enfin, il se décida à retourner dans le village ennemi, seul. En se cachant dans les bois, il put regarder patiemment la jeune fille, dont les yeux avaient adouci son cœur. Il chanta si souvent ses louanges, que les petits oiseaux apprirent le chant et l'emmenèrent avec eux dans leur vol, au-dessus des vallées et des plaines. L'ours, le renard, le castor l'entendirent murmurer son nom dans son sommeil, Violette, et pensèrent qu'une nouvelle fleur avait poussé dans les bois. Avec l'aide des oiseaux chantants, il séduisit la jeune fille qui quitta sa hutte, il la prit et la porta vers les terrains de chasse de son peuple. Mais hélas, un soupirant de la jeune fille les vit et donna l'alerte au village. Les braves se mirent aussitôt à la poursuite de la fille et de son amoureux.
 
 
 
 
Ils les suivirent toute la nuit à travers les plaines et forêts, et les repérèrent à l'aube. Là, ils se rendirent compte que la jeune fille avait enroulé ses cheveux autour du cou du guerrier, en signe d'amour. Alors en rage, ils les tuèrent tous les deux et laissèrent leurs deux corps gisant dans le sous-bois. Depuis, à cet endroit, ont poussé les premières violettes. Et les vents et les oiseaux ont amené leurs graines partout sur la terre, permettant aux jolies violettes de se répandre partout. Maintenant, lorsque le printemps revient, les jeunes garçons et les jeunes filles peuvent cueillir la jolie petite fleur qui est porteuse d'amour éternel.
 
 
 




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27899
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 5 Avr - 10:36:59

Honorer et respecter signifie penser à la terre, l'eau, les plantes et les animaux qui vivent ici et qui ont le même droit que nous de s'y trouver. Nous ne sommes pas les êtres suprêmes ;en fait,nous faisons
partie du lien sacré de la vie,au même titre que les arbres et les roches,les coyotes,les aigles,les poissons et les crapauds qui , chacun à leur manière,remplissent leur mission.Chacun d'entre
eux accomplit la tâche qui lui est donnée dans le lien sacré et nous aussi,nous avons la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Associer les mots:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Associer les mots:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mots farfelus ? définitions farfelues...
» Nos expressions et mots français préférés
» Vire-langues,,,Amusez-vous bien en prononçant ces petits mots.
» Lire en anglais : mots, expressions difficiles à comprendre
» Les Mots de Sartre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Philippe :: Détente et réflextion. :: Détente et réflexion.-
Sauter vers: