AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Associer les mots:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Ven 27 Nov - 10:50:41

Amulettes indiennes

Le nouveau né était accueilli avec de nombreux cadeaux. L' un d'eux était l'amulette.
C' était habituellement la mère ou la grand-mère qui faisaient ces amulettes,
car il y en avait souvent deux: l' une, la vraie contenait le cordon ombilical
du bébé, la deuxième servait de leurrer les mauvais esprits.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Sam 28 Nov - 14:50:28

 Ils vivaient sur leur territoire
Plaines, montagnes, immensité
Pêcheurs et chasseurs sans histoire
Épris de grande liberté

Mais sont arrivés des sauvages...
Sur d’impressionnants canoës
Venus de lointains paysages
Des Hollandais et des Anglais
 
 
[size=18]
[/size]


Ce fut le début d’un carnage
A l’aide des bâtons de feu
Malgré leur immense courage
Ils succombaient devant l’enjeu

Dépossédés de leur patrie
Chassés comme des malfaiteurs
Victimes de l’ignominie
D’individus venus d’ailleurs
 
 
[size=18]

 
[/size]
Traités de façon déplorable
Et parqués comme du bétail
Visage-pâle est détestable
Lui ne pas faire de détail

Sioux, Iroquois, Hurons, Apaches
Ce n’était pas du cinéma
Ont été spoliés par des lâches
Cela ne s’oubliera pas...
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Dim 29 Nov - 11:05:33

Né vers 1834 dans une réserve, Standing Bear - ou Ma-chu-nah-zah - devint très tôt chef des Poncas du fait d'habiletés inhabituelles.
Rapidement, les Poncas furent délestés de leur territoire et envoyés vers le Sud par les Sioux. En 1858, les Poncas durent abandonner toutes les terres qu'ils réclamaient, sauf une petite réserve le long de la rivière Niobrara, où vivait Standing Bear. Ils essayèrent alors de passer de l'état de chasseurs nomades de buffles à celui de fermiers.
Dans le traité de Fort Laramie de 1868, le gouvernement donna par erreur cette portion aux Sioux. Il s'ensuivit des combats meurtriers entre les Poncas et les Sioux. Afin d'en finir, le gouvernement proposa alors d'envoyer les Poncas sur le Territoire Indien (l'Oklahoma actuel). En 1876, les Poncas envoyèrent une délégation constituée de dix chefs et d'un agent américain, afin d'estimer la terre et ses ressources. Du fait de l'avis défavorable de la délégation, les Poncas refusèrent de s'y rendre, mais y furent forcés par le gouvernement, escortés par l'armée.
L'environnement inhospitalier du territoire engendra beaucoup de décès. Standing Bear et trente autres guerriers tentèrent de retourner sur la Niobrara, mais furent appréhendés et détenus dans le Fort Omaha par le général Crook, sur ordre de Washington.
Alors qu'ils devaient repartir sur le Territoire Indien, Standing Bear et son groupe obtinrent de rester jusqu'à leur rétablissement. Standing Bear en profita pour saisir la Cour, et réclamer pour les indiens le statut de citoyen, avec les droits à la Liberté garantie par la Constitution. Il fut aidé par Thomas Tibbles et deux avocats, John Webster et A.J. Poppleton.
Le 30 avril 1879, le juge Dundy reconnu que l'Indien était une personne à part entière, et que par conséquent les Poncas étaient détenus illégalement. Il libéra Standing Bear et son peuple, puis une commission gouvernementale, dirigée par le président Rutherford B. Hayes, leur accorda une terre le long de la rivière Niobrara.
Entre 1879 et 1883, Standing Bear voyagea à travers les Etats-Unis de l'Est pour expliquer les droits des indiens. Il fut accompagné par Tibbles, Susette LaFlesche, et son frère Francis LaFlesche. Standing Bear reçut le soutien de beaucoup d'hommes d'influence, dont Henry Wadsworth Longfellow.
Lorsqu'il rentra de l'Est, il s'installa sur ses terres du Niobrara pour s'en occuper. Il mourut en 1908.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Dim 29 Nov - 22:25:10

J'ai été la plaine et la montagne.
L'étendue sans fin de plusieurs horizons.
Et l'altitude infinie d'un regard très haut.
J'ai été la chaleur Enveloppant de part en part ceux qui marchent.
Dans un espoir J'ai été l'heure du zénith l'ombre minuscule du temps qui passe Et qui repasse immobile....
 
[size=18]
[/size]
 

Et dans un creux de roche J'ai été l'écho d'un chant très peu connu Et réservé à l'ensemble des solitaires.
Mais aujourd'hui un vent nouveau néglige ma présence En soufflant quelque chose de doux .
Alors je prends forme d'un chemin mort Et m'y cache pour toujours.
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 30 Nov - 11:00:00

Le jour où les européens s'installèrent au Canada, la manière de vivre des autochtones fut menacée, et Big Bear, un chef Cree, combattit toute sa vie pacifiquement afin de redonner sa fierté à son peuple. Très vite, il fut considéré comme un fauteur de trouble. Big Bear a combattu les autorités avec des mots, son peuple avec des balles, et tous les deux perdirent.
En 1887, la tribu de Big Bear fut dispersée à travers tout le pays. Du fait que la majorité de sa tribu se trouvait au Montana, Big Bear mourut seul en janvier 1888.
Big Bear, comme Louis Riel, fut l'un des leaders des Indiens des Plaines et des Metis qui tenta de favoriser l'unité, et fit pression sur le gouvernement de John A. Macdonald pour que les droits des Amérindiens soient respectés.
En 1876, Big Bear refusa de signer un traité demandant le sacrifice des droits des Indiens en échange de l'attribution d'une réserve. Mais, lorsque le buffle disparut et que la famine fit ses ravages parmi les Crees, il se résigna à signer le traité en 1882.
Big Bear perdit alors le contrôle de beaucoup de ses guerriers, ce qui aboutit à l'apparition d'une tribu nomade, qui tua 9 colons, et brûla Fort Pitt près de la frontière Alberta-Saskatchewan. Les guerriers furent finalement capturés, et Big Bear fut condamné pour trahison et envoyé au pénitencier de Stony Mountain. Au bout de deux ans de prison, il fut transféré à la réserve Poundmaker, et mourut un an après.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 30 Nov - 14:08:58

"Il a beaucoup de choses à partager avec les Quatre Couleurs de l'Humanité... de notre destin commun comme l'Un avec notre Mère la Terre.
 
C'est ce partage qui doit être considéré avec beaucoup de soin par les Aînés et les personnes qui exercent la Médecine, et les Principes Sacrés, afin qu'aucun mal peut venir des gens par ignorance et le mauvais usage de ces Forces Puissantes. "
 
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 1 Déc - 12:52:31

Parole de CRAZY HORSE
chef des SIOUX OGLALAS.

Le Grand Esprit nous a donné une vaste terre pour y vivre, etg des bisons, des daims, des antilopes, des gibiers...
Mais vous êtes venus et vous m'avez volé ma terre.
Vous tuez mon gibier.Il devient dur, alors, pour nous de vivre.
Maintenant, vous nous dites que pour vivre, il faut travailler.
Or le Grand Esprit ne nous a pas faits pour travailler, mais pour vivre de la chasse.
Vous autres, hommes blancs, vous pouvez travailler si vous le voulez, nous ne vous gênons nullement.
Mais, à nouveau, vous nous dites: Pourquoi ne devenez-vous pasz civilisés?
Nous ne voulons pas de votre civilisation.
Nous voulons vivre comme le faisaient nos pères et leurs pères avant eux!
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mer 2 Déc - 17:31:26

Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous...
Helen Keller
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Ven 4 Déc - 13:06:30


Le chef Black Kettle vivait sur le vaste territoire de l'ouest du Kansas et de l'est du Colorado, qui avait été garanti aux Cheyennes par le traité du Fort Laramie en 1851. Cependant, en moins de dix ans, la découverte d'or amena une population importante au Colorado. Le gouvernement fit alors signer un deuxième traité, reprenant les terres aux Cheyennes, ne leur laissant que la réserve de Sand Creek dans le sud-est du Colorado. Black Kettle l'accepta en 1861, de crainte que le pouvoir militaire ne les écrase.
La réserve, cependant, ne pouvait assurer la subsistance des indiens. Aussi les épidémies se propagèrent rapidement. Les jeunes indiens s'enfuirent de la réserve et commencèrent alors à effectuer des raids chez les colons. Ces derniers envoyèrent leur milice à leur recherche, milice qui ouvrit le feu sur le premier groupe cheyenne en vue, en l'occurrence des innocents.
Cet incident créa un soulèvement chez les indiens des Grandes Plaines. Black Kettle, pourtant, comprit que le pouvoir militaire était trop fort, et conclut un marché avec le Fort Weld : ramener les insoumis à la réserve de Sand Creek en échange de leur sécurité.
Mais ce pacte fut trahi par le colonel John Chivington, chef du Troisième Corps de Volontaires du Colorado. Il attaqua le campement de Black Kettle le 29 novembre 1864, massacrant plus de deux cent cheyennes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, puis les mutilant et les scalpant. Black Kettle échappa à la tuerie, mais continua malgré tout à prôner la paix et à empêcher les raids sur les colons. En octobre 1865, avec plusieurs chefs indiens, il signa un autre traité qui échangeait les réserves de Sand Creek contre celles du sud-ouest du Kansas, mais qui les dépossédait également de leurs territoires de chasse du Kansas.
Seule une partie de la nation cheyenne suivit Black Kettle et les autres chefs dans ces nouvelles réserves. D'autres rejoignirent les Cheyennes du Nord sur le territoire lakota. Beaucoup ignorèrent simplement le traité, et continuèrent à vivre sur les terres natales. Ce dernier groupe, mené par le chef Roman Nose, se battit furieusement contre le général William Tecumseh Sherman, ce qui amena l'arrêt de tout trafic à l'ouest du Kansas pendant un moment.
Le gouvernement voulut une fois de plus faire transférer les indiens dans deux minuscules réserves, où elles recevraient des provisions annuellement. Black Kettle fit partie des chefs qui signèrent ce traité, le Traité de la Medecine Lodge en 1867. Cependant, une fois installées, les tribus ne reçurent jamais la nourriture promise, ce qui entraîna le départ des indiens vers le groupe de Roman Nose.
En août 1868, Roman Nose mena une série de raids sur les fermes du Kansas. Sous les ordres du général Philip Sheridan, trois colonnes de troupes rejoignirent la Septième Cavalerie de Custer, pour mener la contre-attaque. Il s'avérait que les traces de replis des groupes menant les raids conduisaient au village de Black Kettle, sur la rivière Washita.
Le 27 novembre 1868, les troupes de Custer attaquèrent le village de Black Kettle, et tuèrent ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Sam 5 Déc - 16:55:14

LA FÉCONDATION DE MÈRE TERRE «Grand-père avais l'habitude d'appeler la pluie" le rituel érotique entre le Ciel et la Terre ». La pluie représente les graines semées par le Ciel, dans le ventre de la Terre, et le Tonnerre, la vois du Grand Esprit rugissant à la vie... La formation des pluies, entre le Ciel et la Terre est l'Amour sexuel à l'échelle Cosmique. Toute la nature est impliquée. Les nuages, le corps du Ciel, sont titillés par la tempête. A son tour, le Ciel caresse la Terre avec des vents violents, qui se précipitent vers leur apogée érotique, la Tornade. Les herbes qui surgissent du ventre chaud de la Terre peu de temps après la pluie, sont appelés les Enfants Innombrables de la Terre qui serviront a l'humanité comme nourriture et médicament. La saison des pluies est la saison de la Vie...
Sagesse Amérindienne
 
[size=18]
[/size]




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Dim 6 Déc - 16:41:38

Big Foot fut le leader du groupe Miniconjou, massacré dans la crique de Wounded Knee le 29 décembre 1890.
Big Foot et son peuple vécurent dans la réserve de Cheyenne River, et furent les croyants les plus enthousiastes de la cérémonie de la Ghost Dance. La famine et la misère qu'ils trouvèrent dans leur réserve, lors de la défaite finale en 1889, firent que les Lakotas trouvèrent refuge dans le message de Renouvellement Messianique de la Ghost Dance. Le mouvement envahit rapidement tout le campement, alertant les agents indiens locaux. Plusieurs danseurs furent supprimés, d'autres rappelés à l'ordre par les troupes.
A la réserve de Standing Rock, où Sitting Bull fut suspecté d'encourager la Ghost Dance dans le but de provoquer un soulèvement, il y eut une effusion de sang lorsque la police indienne tua Sitting Bull lors de son arrestation. Beaucoup de la tribu du vieux chef décédé s'échappa alors pour se réfugier auprès de Big Foot.
Ce dernier décida de conduire son peuple loin de la violence rencontrée à Standing Rock, et s'échappa vers le sud, à Pine Ridge, espérant y trouver la sécurité. Malade, Big Foot n'avait plus d'intentions belliqueuses, et portait un drapeau blanc lorsque les patrouilles militaires les capturèrent le 28 décembre 1890. Cette nuit-là, Big Foot et sa tribu campèrent près de la crique de Wounded Knee, cernés par les soldats.
Le matin suivant, les soldats installèrent des mitrailleuses tout autour du camp, et commencèrent à confisquer les armes aux indiens. Lorsqu'un coup de feu partit accidentellement, les soldats ouvrirent le feu, et en quelques minutes, tuèrent plus de 370 lakotas. Puis ils poursuivirent les femmes et les enfants, pour les abattre à plusieurs kilomètres du lieu de la confrontation première.
Big Foot fut le premier à être abattu à Wounded Knee.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Lun 7 Déc - 15:09:41

"Laissez-nous vivre dans la paix et l'harmonie, afin que nous puissions maintenir l'équilibre de la Terre et de toute vie.
Seules la prière et la méditation peuvent accomplir cela."

Thomas Banyacya, Indien Hopi
Sagesse Amérindienne




Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 8 Déc - 11:12:29

Crazy Horse (Tashunkewitko), chef Sioux, est né sur la RiRépublicaine en 1845. Il est mort, tué à Fort Robinson, au Nebraska, en 1877.
Dès l'âge de 16 ans, il se fit connaître auprès de ses congénères en tant que guerrier très brave, et au sens de l'honneur développé. Lors de l'attaque du fort Phil Kearny, à l'âge de 20 ans, Crazy Horse fut désigné pour attirer les soldats hors du fort. Le stratagème qu'il utilisa lui fit obtenir la reconnaissance de son statut de chef, et Sitting Bull l'appuya fortement pour l'imposer en tant que leader principal de la guerre. En 10 ans de guerre, il n'a perdu qu'une ou deux batailles.
Lors d'une réunion de toutes les tribus en 1876, Crazy Horse et 700 guerriers combattirent les troupes du Général Crook, composées pour beaucoup de tribus Crow, envoyées pour en finir avec eux. Les forces du Général Crook furent mises en déroute, puis ce fut le tour du Général Custer, qui trouva la mort le 25 juin 1876 lors de l'attaque du camp de Crazy Horse.
Si Sitting Bull fut poursuivi jusqu'au Canada, Crazy Horse et les Cheyennes furent relativement tranquilles. De temps en temps, des délégations d'indiens amicaux lui furent envoyées afin de le convaincre de se rendre dans une réserve, où il serait traité convenablement.
Finalement, avec la disparition du buffle qui était la principale source de leur nourriture, Crazy Horse fut amené à devoir accepté la proposition et, en juillet 1877, il se rendit avec plusieurs centaines d'indiens à Fort Robinson, dans le Nebraska, avec l'assurance que les indiens seraient écoutés par le gouvernement.
Il mourut peu après, tué d'un coup de baïonnette, lors d'un guet-apens organisé par le Général Crook et plusieurs indiens, dont Little Big Man, selon de nombreux indiens présents alors. Ses parents enlevèrent le corps, et nul ne dévoila le lieu de son enterrement.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Mar 8 Déc - 14:25:55





Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
majo
Grand Orateur
Grand Orateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 28528
Age : 67
Localisation : Huy ( Liège) Belgique
Emploi : Institutrice
Loisirs : lecture-écriture.
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 10 Déc - 11:22:47

Crowfoot, chef de la tribu Pieds-Noirs, s'est imposé en tant que chef dans la région d'Alberta vers 1830.
Jeune homme, il participa aux pillages qui étaient la tradition de sa tribu. Bien que peu soutenu par ses pairs, il démontra bientôt ses capacités de leader.
En 1874, du fait que beaucoup de sa tribu souffraient des effets de l'alcool et des pistolets fournis par des commerçants américains, Crowfoot fit bon accueil aux nouvelles de la création de la police montée du nord-ouest. Quand cette dernière arriva, il devint l'ami de James Farquharson Macleod, commissaire auxiliaire.
Grâce, en grande partie, aux efforts de Crowfoot, des relations amicales ont été établies et entretenues entre la police et les tribus des Pieds-Noirs. En 1877, Crowfoot a signé le Traité 7 au nom de sa tribu. Et ceci, en dépit des années à venir difficiles pour les Pieds-Noirs, du fait de la disparition du buffle et de la famine engendrée alors. Malgré cela, Crowfoot refusa de rejoindre Louis Riel dans sa rébellion, et plus tard fut honoré par le premier ministre John A. Macdonald et le gouverneur général Lansdowne pour sa fidélité à la Reine Victoria.
Crowfoot est mort dans la réserve près de Gleichen, à Alberta, le 25 avril 1890. Il fut considéré par beaucoup des autochtones comme un traître à leur cause.
Revenir en haut Aller en bas
froogy
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57337
Age : 65
Localisation : Le Gard
Emploi : Retraité
Loisirs : Ordi,ballades,films,musique.
Date d'inscription : 20/08/2004

MessageSujet: Re: Associer les mots:   Jeu 10 Déc - 14:45:22





Facebook est au numérique ce que les OGM sont à l'agroalimentaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://froogystar30.wix.com/fond-d-ecran#!
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Associer les mots:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Associer les mots:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Mots farfelus ? définitions farfelues...
» Nos expressions et mots français préférés
» Vire-langues,,,Amusez-vous bien en prononçant ces petits mots.
» Lire en anglais : mots, expressions difficiles à comprendre
» Les Mots de Sartre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Philippe :: Archives. :: Archives.-
Sauter vers: